Le 1er forum Français sur les séries du Sensei Hiroshi Takahashi
 
  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Thèmes entre les films et les mangas ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les films -> Crows Zero I et II -> Fiches Bonus Crows Zero II
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
King Joe
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2007
Messages: 7 559
Sexe: Mec

MessagePosté le: Mar 3 Nov 2009 - 20:23    Sujet du message: Thèmes entre les films et les mangas Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Takashi Miike et son équipe sont restés fidèles à l'esprit dégagé par les différents mangas d'Hiroshi Takahashi et ont décidé, également, d'inclure de nouveaux développements relationnels à leur propre vision du monde de Suzuran.


Premier thème :
Le 1er thème récurrent qui apparaît dans le film et les mangas est l'amitié.

En effet, même si Suzuran est un lycée où les individualités et les personnalités sont fortes, il y a toujours eu des groupes, des camps. Comme un besoin, aussi, d'être entouré. Et au centre, il y a toujours eu un chef pour être le champion de ces bandes, un leader digne du "héros au grand cœur" de séries shonen plus classiques.

Bôya, Genji, Serizawa (Crows), Hana (Worst) ... sont tous de jeunes hommes qui tiennent beaucoup à leurs compagnons. C'est quelque chose qu'Hiroshi Takahashi véhicule dans ses histoires, comme voulant souligner, qu'en effet si on ne choisit pas sa famille, on choisit ses amis, et que dès lors qu'on est entouré il faut traiter ces personnes avec respect.

Dans Crows Zero, nous verrons un homme solitaire, Genji, devenir l'astre autour duquel graviteront de nombreuses personnes. Et Serizawa, le chef de bande, qui malgré son statut ne perd pas de vue l'essentiel, ses amis; les accepter tels qu'ils sont et ce quoi qu'ils puissent faire pour l'aider à conserver sa place.

Deuxième thème :
L'amitié est très présente, mais il y a donc un autre thème qui se dégage : la rivalité.

A Suzuran, dès l'arrivée d'une nouvelle génération de lycéens, les tensions apparaissent ! Tous cherchent à s'imposer, à se faire connaitre, à se faire respecter.

Ce qui conduit assurément à des affrontements. Dans Crows, par exemple, Zetton est allé défier Boya sur le toit du bahut. King Joe lui, s'est imposé à Hôsen armé d'une simple poêle...

Et lorsqu'Hana est arrivé à Suzuran dans Worst, celui-ci s'est rapidement retrouvé confronté à Amachi. Ces deux-là se sont rencontrés lors de la finale du tournoi des nouveaux; Hana l'a emporté grâce à son uppercut, mais pour Amachi cette défaite fut insupportable, ce qui fit naître une rivalité entre les deux personnages.

Dans Crows Zero I, il en va de même. Il y a le chef présumé de Suzuran, Serizawa, qui est sur le point de devenir le premier banchô (celui qui arrivera à rallier toutes les factions sous la même bannière). Mais apparait alors Genji, qui a la même ambition que lui.

S'ensuit, là aussi, une série de faits avec plus ou moins d'importance, jusqu'à la bataille finale, pour imposer son nom, gagner une réputation et asseoir son statut.

Troisième et quatrième thème :
Takashi Miike aborde également deux nouveaux thèmes qui ne sont pas présent dans les mangas :
- l'amour
- la relation entre senior-junior

Dans les mangas Crows et Worst nous ne voyons jamais de personnage féminin. Hors dans Crows Zero I, notamment grâce au personnage de Ruka Aizawa, le réalisateur met en place le thème de l'amour (relation sentimentale).

Malgré tout, Takashi Miike ne creusera pas ce sillon plus en profondeur que cela. Il sait bien que le public vient pour les relations tendues entre jeunes, et les bagarres que cela engendrent.

Dans Crows ou Worst, les lycéens sont autodidactes, ils ne gagnent pas en expérience auprès d'un adulte, comme on peut le voir dans d'autres titres shonen où un sage se fait "l'entraineur" d'un disciple. Au mieux c'est auprès d'un élève de deux ans leur ainé, qui leur sert de modèle, mais jamais de quelqu'un d'expérimenté.

Dans Crows Zero, Genji est guidé par deux figures ayant bien connues Suzuran, son père et Ken Katagiri. Le premier lui donne un but : la conquête de Suzuran, ce que lui n'a pu faire. Il sait que Suzuran est une excellente école de la vie pour son enfant, qu'il deviendra assurément un homme armé comme il se doit pour affronter le reste de son existence s'il survit à cette cage aux lions.

Le second lui donne les conseils pour y arriver. Ken, à travers Genji, veut également réaliser ce qu’il n’a pas réussi à faire. Tout en gardant en lui la nostalgie de ses années passées à Suzuran, Ken garde bien à l'esprit que Genji est Genji et qu'il doit s'épanouir de lui-même, connaissant ses propres succès et erreurs. Il ne sera pas dirigiste mais toujours là pour lui donner un coup de main en cas de besoin.

L'ancienne génération transmettant leur valeur à une nouvelle et ainsi de suite.


Pour conclure Takashi Miike aura donc joué avec Crows Zero la carte de l'originalité avec l'amour ou la relation senior/junior, mais une des réussites du film est que le réalisateur a su fidèlement mélanger et retranscrire à l'écran comédie et action, comme le fait Takahashi dans ses mangas.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34    Sujet du message: Thèmes entre les films et les mangas

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les films -> Crows Zero I et II -> Fiches Bonus Crows Zero II Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Retouché par Wong_Fei_Hung pour Worst-France 2007 - 2013
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com