Le 1er forum Français sur les séries du Sensei Hiroshi Takahashi
 
  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Livres ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Zone non couverte ! -> Médias et Biblio
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bill Baroud
Nouveau en ville

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 71
Sexe: Mec

MessagePosté le: Lun 15 Mai 2017 - 13:20    Sujet du message: Livres Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Ca alors : il n existe pas de sujet dedie sur le forum !

J inaugure donc le fil (et peut-etre que je le clos, au vu du nombre de messages ces derniers temps) pour vous presenter tres rapidement l une de mes dernieres lectures : Tokyo Vice de Jake Adelstein, ou le parcours d un journaliste americain qui a couvert les affaires criminelles pour le plus grand quotidien japonais pendant plus de 10 ans. Et la realite depasse souvent la fiction ! C est efficace, souvent surprenant, parfois tres flippant, et tout a fait vrai.

http://next.liberation.fr/livres/2016/02/12/tokyo-vice-sin-city_1433025
Revenir en haut
Akatsuki-Banchou
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2010
Messages: 2 655
Sexe: Mec

MessagePosté le: Lun 15 Mai 2017 - 22:01    Sujet du message: Livres Répondre en citant

Je lis jamais de livre sans image, j'ai essayer IWGP, mais j'ai lâché au premier quart du premier livre qui est pourtant pas épais. Généralement j'offre les livre a ma soeur et je lui demande de me raconter.

Mais j'avoue qu'il donne envie de le lire.
Tu le recommande du coups ?
______________________
Ma collection : http://fr.myfigurecollection.net/pictures.php?search=user:akatsuki-planta
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Bill Baroud
Nouveau en ville

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 71
Sexe: Mec

MessagePosté le: Mar 16 Mai 2017 - 23:55    Sujet du message: Livres Répondre en citant

C'est tout de même un petit pavé de près de 500 pages, alors si tu n''aimes pas trop lire, je ne saurais dire...

Le gars est journaliste et il a le sens de la formule efficace. Ca se lit donc bien, ce n'est pas lénifiant et je l'ai dévoré. Le sujet est à la base celui du journalisme au Japon : comment on le devient quand on est un gaijin et la vie de sacrifice qui en découle. Mais surtout, on s'y enfonce dans la part d'ombre du Japon que les habitants ne préfèrent pas voir : tueurs psychopathes, traffic d'êtres humains, yakuzas qui n'ont plus rien à voir avec l'image honorable traditionnelle...

Bref, tres intéressant pour qui s'intéresse à la culture japonaise contemporaine.
Revenir en haut
Akatsuki-Banchou
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2010
Messages: 2 655
Sexe: Mec

MessagePosté le: Mer 17 Mai 2017 - 17:55    Sujet du message: Livres Répondre en citant

Ouais ça fait pas mal de page ça, je vais passer mon chemin malgré le sujet.
D'ailleurs je profite pour recommander Ushijima, un manga qui dépeint pas mal le coté glauque du Japon.
______________________
Ma collection : http://fr.myfigurecollection.net/pictures.php?search=user:akatsuki-planta
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Bill Baroud
Nouveau en ville

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 71
Sexe: Mec

MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 10:30    Sujet du message: Livres Répondre en citant

J'avais découvert ce manga il y a quelques années mais je n'ai pas exploré plus que ça : trop d'autres choses à voir et à faire...
Revenir en haut
Bill Baroud
Nouveau en ville

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 71
Sexe: Mec

MessagePosté le: Mer 2 Aoû 2017 - 15:09    Sujet du message: Livres Répondre en citant

Lors du lancement de la campagne de financement participatif, et comme il semblait il y avoir des fans de sons of Anarchy par ici, je vous avais informé d'un projet de jeu de rôles dans l'univers des outlaw bikers. Ça y est : j'ai reçu le jeu et je me suis dit que la critique que j'en avais fait sur un autre forum pouvait intéresser du monde par ici. La voici donc in extenso.



Je déballe pour vous aujourd’hui un petit jeu sorti récemment et dont il ne me semble pas qu’on ait beaucoup parlé : One%, qui pourrait être sous-titré Sons of Anarchy RPG, édité par Game Fu, l’éditeur girondais auquel on doit Cobra et Wulin. Comme c’est devenu la norme, il a été financé de manière participative et j’ai eu l’heur de recevoir le livre de base, deux fascicules, un jeu de cartes et une piste d’initiative il y a maintenant trois semaines. Je précise qu’il s’agit d’un compte rendu de lecture - je fais partie de cette catégorie de rôliste qui en lit plus qu’il n’en pratique.

Vous l’aurez compris, on joue ici les membres d’un club de one%ers : ces bikers hors-la-loi qui vivent en marge de la société en tirant leurs revenus d’activités diverses mais généralement illégales. Pour ce qui de la forme, nous avons un bouquin A5 à couverture cartonnée qui s’est révélé bien pratique à trimballer. C’est propre, peut-être un peu trop pour les illustrations – des photos retouchées – au vu du thème, et les coquilles ne m’ont pas particulièrement agressé.

Après l’introduction, qui nous explique notamment que le jeu se base sur des éléments réels mais remaniés – c’est ainsi que les PJ chevauchent de rutilantes Hartley Devilson – on entre dans le vif du sujet : qu’est-ce qu’un motorclub (MC), comment cela s’organise-t-il, quelles sont leurs activités ? On nous présente ensuite les Bix Six, les six grands clubs nationaux, des créations pour le jeu mais nettement inspirés pour certains de groupes réels : c’est ainsi que les TNT sont un quasi décalque des Hell’s Angels ou que les Caballeros doivent beaucoup aux Mongols. Viennent alors quelques pages sur l’organisation policière aux Etats-Unis et une liste des peines encourues, ça peut toujours être utile… On crée ensuite son MC, avec notamment des points de capital pour lui acheter bâtiment et couverture légale, avant de passer aux règles.

Le principe est simple : on additionne le résultat du jet de 3D6 pour faire 10 ou moins, des bonus (mais aussi des malus de circonstance) pouvant évidemment s’appliquer en utilisant les cartes tatoo. En effet, One% a fait le choix de ne pas utiliser de feuille de personnage, mais des cartes représentant les tatouages du PJ, chacun couvrant de 1 à 3 traits avec des modificateurs allant de 1 à 5 (fort comme un bœuf, as de la mécanique, expert-comptable, a séjourné dans tel pénitencier ; il n’y a pas de liste : au joueur de définir les particularités de son PJ, et l’aspect de ses tatouages). Ce sont également ces cartes qui permettent de gérer complications et blessures en les bloquant : poussé dans ses retranchements, le PJ a accès à de moins en moins de ses cartes et est mis hors-jeu lorsque la dernière lui devient inaccessible. En toute logique, l’expérience prend ici le nom de points d’encre.

Ajoutez à cela des cartes de MC (le statut du PJ influant sur sa notoriété et son autorité) et des jetons de respect pour pouvoir utiliser ses cartes tatoo même en l’absence de trait pertinent (la subtilité étant que ces jetons circulent entre la réserve personnelle, le garage du MC et la casse du MJ). Le combat (avec une initiative dégressive que l’on suit sur la piste livrée avec le jeu), les courses-poursuites, le vote et le débriefing de fin de partie ont droit à quelques précisions et c’est à peu près tout pour les règles. À la lecture, le système paraît suffisamment simple pour pouvoir être oublié au profit de l’histoire.

Pour ce qui est du matos, il y a des flingues et des motos (what else ?), ces dernières étant gérées par des scores de design, maniabilité, résistance et vitesse. Une liste d’accessoires et spécificités pour les uns et de customs pour les autres permettent de personnaliser son outil.

Le livre de base se termine par la présentation de 3 MC joués par les playtesteurs et d’un petit scénario d’introduction qui nécessitera des capacités assez modérés à l’improvisation. On a là tout ce qu’il faut pour commencer.

Venons-en aux fascicules. Le premier, Anarchy in the USA, présente trois localités où vos joueurs pourront poser leur MC. Je n’ai pas été très convaincu par Los Angeles : le parti pris des auteurs de remanier la réalité, s’il fonctionne plutôt pas mal avec les MC m’a semblé moins bien adapté ici. Et puis résumer en une trentaine de page l’essence d’une mégalopole de 4 millions d’habitants, dont 120 000 membres de gangs, est une gageure. Boston en revanche, grande ville tranquille à la criminalité maîtrisée, offre un cadre qui me semble plus propice pour que le MC des PJ y trouve sa place. Mon préféré demeure toutefois Albuquerque, grande ville du Nouveau-Mexique posée sur la fameuse route 66 entre petites montagnes et désert, réserve indienne et frontière mexicaine. C’est celle qui vous permettra sans doute le mieux de retranscrire l’ambiance Sons of Anarchy et c’est probablement la raison de ce choix éditorial.

Enfin, était livré Highway to Hell, un recueil de deux scénarios qui, à vue de nez et si la sauce prend bien, devrait chacun occuper deux à trois séances de jeu. Contrairement à ceux du livre de base, des joueurs et un MJ avec un peu de bouteille seront néanmoins nécessaires. Le premier voit le MC engagé pour assurer la sécurité d’un tournage, deux autres MC antagonistes se retrouvant bien sûr dans l’histoire et les emmerdes pleuvant si dru que, de l’aveu de son concepteur, les PJ en seront débordés. Le second, une bien sale affaire, collera les PJ entre un MC latino, une milice raciste, un procureur véreux, le FBI… N’en jetez plus ! Si les joueurs ne se montrent pas suffisamment fins, tout cela va très mal finir…

Vous l’aurez compris, j’ai apprécié ce que j’ai lu (de là à y jouer, tout dépendra des opportunités). Mon principal regret concerne les outils de suivi de campagne. Le jeu se définit lui-même comme centré sur les PJ. Pourtant, en dehors d’une jauge qui permet de suivre l’état des relations avec tel ou tel autre gang, il n’y a rien pour aider à la construction puis la gestion d’un beau bac à sable. C’est dommage, mais cela restait prévisible. Ça tombe bien : l’une de mes prochaines lectures devrait être Blades in the Dark.

Je conclue : si le sujet vous intéresse, que vous avez apprécié la série Sons of Anarchy (jusqu’à ce que ça parte dans tous les sens…), ce jeu vous permettra de raconter vos propres histoires dans ce milieu dont les particularités me semblent bien prises en compte dans les règles. Dans le cas contraire, et à moins que vous ne soyez de nature curieuse, il est bien trop lié à son thème pour pouvoir servir par ailleurs, y compris pour simuler les activités d’autres types de bandes criminelles.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:44    Sujet du message: Livres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Zone non couverte ! -> Médias et Biblio Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Retouché par Wong_Fei_Hung pour Worst-France 2007 - 2013
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com